bribe


bribe

bribe [ brib ] n. f.
XIVe; probablt d'un rad. expressif
1Vieilli Menu morceau, petite quantité. fragment, parcelle. « Et plus une bribe de tabac » (Martin du Gard).
2Fig. Des bribes de conversations, de phrases, de souvenirs. « j'avais appris, par bribes, [...] pas mal de choses » (Bosco). Les dernières bribes de sa fortune. Fig. Savoir très rudimentaire. Ne connaître que des bribes d'anglais.
⊗ CONTR. 1. Masse, tout.

bribe nom féminin (onomatopée) [surtout pluriel] Restes insignifiants d'un repas, d'un aliment : Des bribes de pain. Petite quantité, fragment qui reste d'un tout : Recueillir des bribes d'un héritage.bribe (synonymes) nom féminin (onomatopée) [surtout pluriel] Restes insignifiants d'un repas, d'un aliment
Synonymes :
- miettes
- reliefs (vieux)
- rogatons (familier)
Petite quantité, fragment qui reste d'un tout
Synonymes :
- débris
- fragments
- lambeaux
- morceaux
- parcelles
Contraires :
- intégralité
- totalité

bribe
n. f. Petit morceau, fragment. Une bribe de chocolat.
|| Fig. Des bribes de conversation.

⇒BRIBE, subst. fém.
A.— Vx. Morceau de pain, reste de nourriture que l'on donnait aux mendiants.
B.— P. ext., cour. Petite quantité d'aliments :
1. ... et j'accepte, pour plaire à Claudine, des bribes de chocolat grillé, qui sent un peu la fumée, beaucoup la praline.
COLETTE, Claudine s'en va, 1903, p. 40.
Par bribe, bribe par bribe. Par petits morceaux.
Au plur. Restes insignifiants, morceaux épars :
2. Il n'était plus seul à souffrir, il surprenait chaque jour des bribes de confidences, des lambeaux de conversation d'hommes, où éclatait l'aveu d'un tourment semblable au sien et né de la même cause.
PÉLADAN, Le Vice suprême, 1884, p. 53.
3. Quant à moi, discernant la vérité à travers des bribes de nouvelles, il n'était rien que je n'eusse donné pour avoir eu tort.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 29.
Au fig. Savoir très fragmentaire, connaissances rudimentaires :
4. — Non, non... balbutia la femme, rassemblant les bribes de français qu'elle connaissait. Partir, partir tout de suite.
VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 56.
Rem. On rencontre dans la docum. le dér. bribeur, subst. masc. Mendiant. Attesté dans Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e et GUÉRIN 1892.
PRONONC. :[]. Durée mi-longue sur dans PASSY 1914.
ÉTYMOL. ET HIST. — [i]Ca 1290 bribe « petit morceau, miette [en parlant du pain] » (G. de Bibbesworth, Traité, 150, dans T.-L.).
Orig. onomatopéique (REW3, FEW t. 1, s.v. bri(m)b-, BL.-W.5, EWFS2). Le fr. bribe est à l'orig. de l'angl. bribe, attesté dep. le XVe s. au sens de « morceau de pain qu'on donne à un mendiant » (qu'avait aussi le m. fr., d'où bri(m)ber « mendier », dep. fin XVe s.), puis de « toute chose extorquée par la menace » d'où le sens actuel de « pot-de-vin » (v. MED s.v.), et, avec métathèse de l'ital. birba, attesté dep. le XVe s. au sens de « malice, fraude » (d'apr. DEI et BATT. s.v.), et qui prit ensuite le sens de « gueux, vaurien » (d'où fr. birbe). Il en est de même pour l'esp. brib(i)a « vie paresseuse du mendiant ou du voyou », attesté dep. 1599 (d'apr. AL. t. 1, s.v. bribia et COR., s.v. bribón).
STAT. — Fréq. abs. littér. :226. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 79, b) 325; XXe s. : a) 501, b) 416.
BBG. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 143, 275. — SAIN. Sources t. 1 p. 6, 340 (s.v. bribeur), 344 (s.v. bribeur); pp. 435-436; t. 3 1972 [1930], p. 105.

bribe [bʀib] n. f.
ÉTYM. V. 1290; probablt d'un rad. expressif désignant des choses menues et sans valeur. → Birbe, brimborion.
1 Vx. Morceau de pain, et, par ext., de nourriture donné à un mendiant.
2 Mod. Petit morceau, petite quantité. Fragment, miette, morceau, parcelle. || Des bribes de viande, de tabac.
1 (…) un déjeuner (…) qu'il partageait avec un autre camarade, car, pour moi, très content d'en avoir quelque bribe, je ne touchais pas même à leur vin (…)
Rousseau, les Confessions, I.
2 « Et plus une bribe de tabac », soupira-t-il à mi-voix.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, I, p. 10.
3 Notre conscience est faite de bribes et de morceaux, c'est comme une tapisserie ouvrée par des artistes différents, de telle sorte que chaque partie n'a guère le sentiment de l'ensemble, et ne tient pas toujours beaucoup à sa conservation totale (…)
Edmond Jaloux, le Jeune Homme au masque, IX, p. 142.
(Abstrait). || Les bribes d'un ouvrage, d'un chapitre ( Citation, extrait, passage). || Des bribes de conversation, de phrases. || Apprendre qqch. par bribes. || Des bribes de souvenirs.
4 (…) des bribes de phrases incohérentes où se marquait le désordre de sa pensée.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, V, XIX.
5 Jacques saisissait au passage des bribes de conversation (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 206.
6 Sur M. Cyprien, j'avais appris, par bribes, soit à l'école, soit même à la maison, pas mal de choses.
H. Bosco, l'Âne Culotte, p. 33.
7 Durtal se remâchait des bribes de réflexions sur les monastères.
Huysmans, En route, p. 127.
8 (…) il le sentait, ce cerveau (…) assembler sans répit, ces incohérentes visions de kaléidoscope, qu'il nommait « rêves » lorsque sa mémoire, au passage, en avait retenu quelques bribes.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, VII, p. 198.
9 Il gueulait si fort que des bribes de son discours arrivaient jusqu'à moi. Union… frères… Marx… capital… bifteck… amour. Je n'y comprenais rien.
S. Beckett, Nouvelles, p. 102.
3 Au plur. Restes insignifiants. Débris, miette. || « Donnez aux malheureux les bribes tombées de votre table » (Lamennais). || Des bribes de coque, de carène qui surnagent. Bris, épave. || Les bribes d'une fortune. Débris. || Il ne connaît que des bribes d'anglais.
CONTR. Bloc, ensemble, masse, tout.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bribe — bribe …   Dictionnaire des rimes

  • bribe — 1 n: a benefit (as money) given, promised, or offered in order to influence the judgment or conduct of a person in a position of trust (as an official or witness) compare kickback bribe 2 vt bribed, brib·ing: to influence (a person) by giving a… …   Law dictionary

  • Bribe — Bribe, v. t. [imp. & p. p. {Bribed}; p. pr. & vb. n. {Bribing}.] 1. To rob or steal. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] 2. To give or promise a reward or consideration to (a judge, juror, legislator, voter, or other person in a position of trust)… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bribe — Bribe, v. i. 1. To commit robbery or theft. [Obs.] [1913 Webster] 2. To give a bribe to a person; to pervert the judgment or corrupt the action of a person in a position of trust, by some gift or promise. [1913 Webster] An attempt to bribe,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bribe — BRIBE. s. f. Gros morceau de pain, Une bribe de pain. une grosse bribe de pain. il a mangé une bribe de pain bis. Bribe, Se dit aussi par extension, des morceaux de viande que les valets serrent, que l on donne à ceux qui demandent l aumosne. Ce… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bribe — (br[imac]b), n. [F. bribe a lump of bread, scraps, leavings of meals (that are generally given to a beggar), LL. briba scrap of bread; cf. OF. briber, brifer, to eat gluttonously, to beg, and OHG. bilibi food.] 1. A gift begged; a present. [Obs.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bribe — BRIBE. s. f. Gros morceau de pain. Une bribe de pain. Il a mangé une bribe de pain bis. Il est populaire.Bribes, au pluriel, se dit par extension et familièrement, Des morceaux de viande que les valets serrent, ou que l on donne à ceux qui… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bribe — [brīb] n. [ME < OFr, morsel of bread given to beggars < briber, to beg] 1. anything, esp. money, given or promised to induce a person to do something illegal or wrong 2. anything given or promised to induce a person to do something against… …   English World dictionary

  • bribe — bribe; bribe·able; …   English syllables

  • bribe — [n] payoff to influence illegal or wrong activity allurement, bait, blackmail, buyoff, compensation, contract, corrupting gift, corrupt money, enticement, envelope*, feedbag*, fringe benefit, gift, goody*, graft, gratuity, gravy*, grease*, hush… …   New thesaurus